Coworking : l’espace de travail partagé a le vent en poupe

Avec la digitalisation, de nombreux métiers peuvent se faire à distance. Les indépendants ont commencé par beaucoup travailler chez eux. Puis, le coworking a été inventé. Les travailleurs établis à leur compte et les startups ont décidé d’occuper un espace de travail partagé. Cela comporte un certain nombre d’avantages.

Le coworking pour travailler dans un open space

Comme son nom l’indique, le coworking consiste à occuper un espace de travail partagé. Les personnes qui se retrouvent au même endroit ont leurs domaines respectifs. Ce sont des prestataires indépendants ou de petites entreprises. Tous ont envie de travailler dans un espace professionnel. L’open space permet une ambiance d’entreprise, mais en plus décontractée. Il est aussi possible d’avoir un box en guise de bureau. Dans certains cas, les locataires disposent d’un endroit à part pour faire les réunions ou les formations. Les plateformes de coworking proposent de recevoir dans de vrais salons VIP. Bien que payant, ce type de prestation donne une image plus professionnelle à un travailleur indépendant, à une start-up. Cette dernière dispose de ce dont elle a besoin à portée de main sans imposer de lourdes charges fixes.

Un espace de travail partagé, mais également des charges réduites

Dans un espace de travail partagé, tous les locataires doivent contribuer aux charges. Outre les mètres carrés, l’Internet et l’électricité doivent aussi être payés. Étant donné le nombre de contributeurs, les charges baissent de manière significative. En France, des centaines d’espaces de coworking sont fréquentés par des travailleurs indépendants et les jeunes entreprises. Parfois, ce beau monde fait beaucoup plus que partager un open space et le Wifi. Le travail collaboratif vient spontanément pour les entreprises qui travaillent dans le même domaine. Les concurrents se donnent parfois la main pour des projets communs encore plus porteurs d’opportunités. Bref, les espaces collaboratifs deviennent de vraies pépinières d’entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *